Le Document Unique


Les employeurs ne peuvent plus négliger les effets de leurs décisions en matière d’organisation du travail et de management sur la santé physique et mentale de leurs salariés sous peine de sanctions pénales et civiles.

Depuis 2001
L’employeur doit élaborer un Document Unique d’évaluation des Risques, quelque soit le nombre de salariés.
C’est l’outil permettant d’engager une démarche de prévention dans l’entreprise et de la pérenniser.
Le Document Unique doit être revu au minimum chaque année et à chaque fois qu’une unité de travail a été créée ou modifiée. Il doit également être revu après chaque accident du travail.
L’employeur transcrit et met à jour dans un document unique les résultats de l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs à laquelle il procède en application de l’article L. 4121-3

Cette évaluation comporte un inventaire des risques identifiés dans chaque unité de travail de l’entreprise ou de l’établissement, y compris ceux liés aux ambiances thermiques.

La mise à jour du document unique d’évaluation des risques est réalisée:

1° Au moins chaque année ;

2° Lors de toute décision d’aménagement important modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail, au sens de l’article L. 4612-8 ;

3° Lorsqu’une information supplémentaire intéressant l’évaluation d’un risque dans une unité de travail est recueillie.

Dans les établissements dotés d’un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, le document unique d’évaluation des risques est utilisé pour l’établissement du rapport et du programme de prévention des risques professionnels annuels prévus à l’article L. 4612-16

Le document unique d’évaluation des risques est tenu à la disposition :

1° Des travailleurs

2° Des membres du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou des instances qui en tiennent lieu

3° Des délégués du personnel

4° Du médecin du travail

5° Des agents de l’inspection du travail

6° Des agents des services de prévention des organismes de sécurité sociale

7° Des agents des organismes professionnels de santé, de sécurité et des conditions de travail mentionnés à l’article L. 4643-1

8° Des inspecteurs de la radioprotection mentionnés à l’article L. 1333-17 du code de la santé publique et des agents mentionnés à l’article L. 1333-18 du même code, en ce qui concerne les résultats des évaluations liées à l’exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants, pour les installations et activités dont ils ont respectivement la charge.

Un avis indiquant les modalités d’accès des travailleurs au document unique est affiché à une place convenable et aisément accessible dans les lieux de travail.

Dans les entreprises ou établissements dotés d’un règlement intérieur, cet avis est affiché au même emplacement que celui réservé au règlement intérieur.